Évolution de la fonction rénale après endoprothèse aortique

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_14492049035B
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Évolution de la fonction rénale après endoprothèse aortique
Author(s)
GUTTMANN C.
Director(s)
DEGLISE S.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
31
Abstract
Introduction : L’anévrisme de l’aorte abdominale touche 8% des hommes de plus de 65 ans en Occident et
est responsable de nombreux décès. En effet, la principale complication de cette maladie est la rupture de
l’aorte, associée à un taux de mortalité autour de 80%. Il existe 2 techniques interventionnelles pour le
traitement : la chirurgie ouverte et la réparation endovasculaire. La réparation endovasculaire a l’avantage
d’être moins invasive et donc de présenter un risque de mortalité et de complication moins important que
la chirurgie ouverte à court terme. Elle nécessite cependant un suivi à intervalles réguliers sur le long terme
et son taux de réintervention est supérieur à la chirurgie ouverte durant le suivi. La détérioration de la
fonction rénale est également une des complications rencontrées après la réparation endovasculaire et
impacte la survie des patients. Ces dernières années, plusieurs études ont comparé les deux techniques et
leurs conséquences sur la fonction rénale ou ont tenté d’identifier des facteurs de risque pour une
détérioration de la fonction rénale.
Objectif : Décrire et analyser l'évolution de la fonction rénale après pose d’endoprothèse lors du traitement
d’un anévrisme de l’aorte abdominale et définir des facteurs prédictifs de complication de la fonction rénale
de manière à obtenir une meilleure sélection des techniques ainsi qu’une meilleure compréhension de la
prise en charge.
Méthode : Étude rétrospective observationnelle monocentrique d'une population de 105 patients ayant
bénéficié de la pose d'une endoprothèse aortique au CHUV, dans le service de chirurgie vasculaire, en 2015
et 2016. Les données pré-, intra- et postopératoires ont été recueillies. L’analyse porte sur l’évolution de la
fonction rénale, évaluée par la créatininémie préopératoire et dans le suivi, ainsi que sur la corrélation
éventuelle avec d’éventuels facteurs prédictifs.
Résultats : La population étudiée est majoritairement de sexe masculin (93/12) avec une moyenne d’âge de
76 ans. On décompte 22 (21%) patients déjà en insuffisance rénale chronique non dialysée avant
l’intervention. Dans l’entier de la population, on note une aggravation significative de la fonction rénale entre
la Cr préopératoire et la Cr postopératoire (p = 0.049). On remarque que près d’un tiers des patients (30) ont
augmenté leur Cr de plus de 10%. L’évolution de la fonction rénale des patients présentant une insuffisance
rénale chronique préopératoire (35.5 ± 71 μmol/l) comparée à ceux sans insuffisance rénale préopératoire
(1.23 ± 29 μmol/l) est significativement plus grande chez le premier groupe (p = 0.001). Aucune corrélation
n’est faite entre l’hypertension artérielle, le diabète, la clinique de l’anévrisme, la quantité de produit de
contraste ou le type d’endoprothèse et une aggravation de la fonction rénale.
Conclusion : Les patients présentant une insuffisance rénale chronique préopératoire aggravent
significativement leur fonction rénale dans le mois suivant l’intervention par rapport aux patients sans
insuffisance rénale préopératoire (p = 0.001). Aucune différence notoire dans l’évolution de la fonction
rénale à court terme en fonction du choix de l’endoprothèse n’a été observée.
Keywords
anévrisme de l’aorte abdominale, réparation endovasculaire, fonction rénale
Create date
03/09/2020 16:15
Last modification date
15/10/2020 6:08
Usage data