Médecine de l'addiction: naissance d'une nouvelle discipline

Details

Ressource 1Request a copy Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: Final published version
Serval ID
serval:BIB_0A04231451A2
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Médecine de l'addiction: naissance d'une nouvelle discipline
Journal
Bulletin des médecins suisses
Author(s)
Besson J., Bruggmann P., Bischoff T., Broers B., Daeppen J.B., Dubois J.A., Gervasoni J.P., Hämmig R., Monnat M.
ISSN
0036-7486
Publication state
Published
Issued date
03/2015
Volume
96
Number
12
Pages
444-446
Language
french
Notes
IUMSP2015/03
Abstract
Les addictions ont fortement consolidé leur place dans le champ de la médecine à la fin du 20e siècle parce que la certitude de leurs fondements neurobiologiques était désormais acquise et que les preuves de l'efficacité des stratégies de prévention et de traitement étaient suffisantes. La médecine de l'addiction couvre un champ très large de l'activité médicale allant de la prévention de l'usage à risque, en passant par le dépistage des formes peu sévères de dépendance au traitement des formes les plus graves, chroniques et invalidantes. Cette activité médicale prend place dans une grande diversité de lieux de soins, en médecine de premier recours, particulièrement dans les cabinets de médecine de famille, mais aussi aux urgences et en pédiatrie. La médecine de l'addiction est très présente en psychiatrie où ses formes sont souvent sévères. Malgré cela, aujourd'hui seul un patient sur dix touché par une problématique d'addiction est traité. C'est la raison pour laquelle la Suisse, comme c'est le cas aux Etats-Unis et aux Pays-Bas par exemple, doit se doter d'un système promouvant une médecine de l'addiction à «large spectre», permettant d'identifier et de traiter la grande diversité des troubles rencontrés dans les lieux de soins les plus touchés. En Suisse, les médecins sont actuellement insuffisamment préparés pour assumer ce rôle. C'est aux disciplines concernées de proposer des filières de formation. Cette stratégie contribuera à améliorer les compétences de l'ensemble du corps médical dans ce domaine, avec pour conséquence d'offrir au plus grand nombre de patients touchés par les addictions les traitements les plus efficaces
Create date
23/04/2015 15:09
Last modification date
30/10/2019 8:08
Usage data