Caractérisation d’une population de patients « Long Séjour » dans un service de médecine intensive universitaire et recherche de facteurs prédictifs de son évolution

Details

Ressource 1 Sous embargo indéterminé.
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_06822AAF7259
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Caractérisation d’une population de patients « Long Séjour » dans un service de médecine intensive universitaire et recherche de facteurs prédictifs de son évolution
Author(s)
SANCHEZ A.
Director(s)
ECKERT P.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2019
Language
french
Number of pages
20
Abstract
Objectif :
L’objectif principal de cette étude est la recherche de facteurs prédictifs de mortalité intra-hospitalière dans la population de patients “Long Séjour” (PLS) hospitalisée durant l’année 2016 dans le service de médecine intensive adulte (SMIA) du CHUV, à partir de données présentes à leur admission et au 10ème jour d’hospitalisation.
Le deuxième objectif est d’établir les caractéristiques démographiques et cliniques des PLS et de les comparer à celle des autres patients du SMIA.
Matériel et méthode :
Cette étude rétrospective inclut les patients dont la durée de séjour au SMIA est de 10 jours ou plus, et requérant une ventilation mécanique durant plus de 6h/j au 10ème jour d’hospitalisation, entre le 1er janvier et le 31 décembre 2016. Des données démographiques, cliniques et biologiques ainsi que les techniques de support et les traitements administrés sont extraits du dossier médical afin de caractériser les PLS et de les comparer aux autres patients du SMIA. Des analyses univariées et multivariées de ces données sont réalisées pour rechercher des facteurs prédictifs de mortalité intra-hospitalière des PLS.
Résultats :
La population PLS étudiée comprend 177 patients, dont 64% d’hommes, âgés en moyenne de 63 ± 14 ans. La durée moyenne de séjour dans le SMIA est de 26.2 ± 18.4 jours et de 53.1 ± 43.4 jours dans le CHUV. 36% décèdent au CHUV.
Les PLS sont comparables aux autres patients du SMIA en terme d’âge. Ils sont plus gravement atteints selon le score SAPS II (médiane 52 [25-75 : 41-63] versus 43 [34-53], p<0.001) et ont une mortalité au SMIA plus élevée (24% versus 10%, p<0.001).
Le seul facteur prédictif indépendant de mortalité intra-hospitalière retrouvé est le score de Charlson (OR 1.259 [IC 95% 1.081-1.468], p=003).
Conclusion :
Le seul facteur prédictif de mortalité intra-hospitalière dans cette population de PLS est le score de comorbidités de Charlson, qui doit être intégré dans les discussions de poursuite ou non d’un traitement intensif.
Keywords
soins intensifs, patient long séjour, mortalité, score de Charlson
Create date
07/09/2020 12:26
Last modification date
09/02/2021 7:26
Usage data