Revue de littérature systématique qualitative : SEVERITY : Quantifier la sévérité des crises généralisées tonico-cloniques (CGTC) avec des appareils connectés

Details

Ressource 1 Under indefinite embargo.
UNIL restricted access
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_05176DC69F2F
Type
A Master's thesis.
Publication sub-type
Master (thesis) (master)
Collection
Publications
Institution
Title
Revue de littérature systématique qualitative : SEVERITY : Quantifier la sévérité des crises généralisées tonico-cloniques (CGTC) avec des appareils connectés
Author(s)
PITTELOUD R.
Director(s)
RYVLIN P.
Codirector(s)
HUBBARD I.
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2020
Language
french
Number of pages
28
Abstract
Contexte
L’épilepsie est une maladie affectant plus de 50 millions de personnes à travers le monde, dont un tiers se montre résistant à une thérapie médicamenteuse. Les crises d’épilepsie peuvent survenir à n’importe quel moment et avec n’importe quel intervalle entre deux crises. Le taux de mortalité des patients atteints d’épilepsie est 2 à 3 fois plus haut que dans la population générale, la cause principale étant la mort subite inattendue en épilepsie (SUDEP). Les facteurs de risque pour souffrir d’une SUDEP sont la fréquence et la sévérité des crises d’épilepsie généralisées tonico-cloniques (CGTC), ainsi que la présence et la durée d’un épisode de PGES (Postictal Generalized EEG Suppression). Les facteurs associés à une PGES, quant à eux, sont la durée de l’immobilité et du coma post-ictal, la durée de la phase tonique, une CGTC de type 1 (CGTC avec extension tonique, bilatérale et symétrique des bras) et les changements ictaux et postictaux de l’activité électrodermale (EDA). Ces différents facteurs de sévérité peuvent être mesurés par des appareils connectés. Ainsi, ce travail se concentre sur la quantification de la sévérité des CGTC par des biocapteurs portables et vise à poser un regard critique sur son état des lieux.
Méthodologie
Ce travail de master est une revue de littérature systématique qualitative, pour laquelle des équations de recherche développées autour des concepts-clés « generalized tonic-clonic seizures », « wearable devices » et « SUDEP » ont été utilisées dans les moteurs de recherche Pubmed et Embase.
Résultats
21 articles ont été sélectionnés suite à cette recherche. Ils s’articulent autour de la détection des crises épileptiques, l’électromyographie, l’électrocardiographie, l’activité électrodermale, l’accélérométrie, l’électrocorticographie et l’oxymétrie.
Discussion
De nombreuses modalités parviennent à détecter les CGTC de façon fiable permettant d’établir une fréquence précise de survenue des crises, ainsi que la présence de crises nocturnes. L’électromyographie et l’accélérométrie permettent de mesurer la durée des différentes phases des CGTC, avec notamment comme facteurs de sévérité une phase tonique longue et la présence d’une immobilité postictale. L’électrocardiographie permet de mettre en évidence une diminution de la variabilité cardiaque interictale chez les patients atteints d’épilepsie sévère. La détection d’une activité EDA importante démontre une hyperactivité sympathique dans les CGTC sévères. L’électrocorticographie décèle la présence d’une PGES et l’oxymétrie celle d’une apnée post-ictale, deux critères de sévérité.
Conclusion
Une grande diversité d’appareils connectés existe pour détecter et caractériser les crises d’épilepsie. Une évaluation de ces technologies dans des études en ambulatoire permettrait d’augmenter la qualité des connaissances sur ce sujet. La détection, la caractérisation et la prédiction des crises épileptiques sont des champs d’évolution importants dans le monde des biotechnologies, promettant de vastes perspectives pour le futur.
Keywords
Epilepsy, generalized tonic-clonic seizures, wearable devices, ambulatory monitoring, SUDEP
Create date
07/09/2021 12:22
Last modification date
18/11/2022 6:42
Usage data