Comment vont les enfants exposés à la violence dans le couple parental : contexte familial, social et thérapeutique

Details

Ressource 1Download: ThèseLDImp6.04.21c-OK.pdf (898.21 [Ko])
State: Public
Version: After imprimatur
License: Not specified
Serval ID
serval:BIB_03F988F48D8A
Type
PhD thesis: a PhD thesis.
Collection
Publications
Institution
Title
Comment vont les enfants exposés à la violence dans le couple parental : contexte familial, social et thérapeutique
Author(s)
DESSIMOZ KÜNZLE Lyne
Director(s)
Romain Glassey Nathalie
Institution details
Université de Lausanne, Faculté de biologie et médecine
Publication state
Accepted
Issued date
2021
Language
french
Abstract
Introduction
L’exposition des enfants à la violence dans le couple parental est une thématique émergente en Suisse. Il manque encore de nombreuses données et des recommandations de prise en charge basées sur l’évidence. Inscrit dans une étude plus vaste, ce travail de thèse s’intéresse plus particulièrement aux enfants exposés ainsi qu’à leurs souffrances, leurs contextes familiaux, sociaux et leurs prises en charge professionnelles.
Méthodologie
119 dossiers de parents victimes de violence dans le couple ayant consulté l’UMV en 2014, mères ou pères de 167 enfants de 0 à 12 ans ont été traités. Les données ont été sélectionnées et analysées selon des méthodes quantitatives et qualitatives rétrospectives.
Résultats
Une grande majorité des parents victimes sont des mères. Les familles présentent des indices de précarité. Presque 4 couples sur 5 partagent le même domicile. Sur le plan des souffrances des enfants rapportées par leur parent, presque un tiers des enfants en présente des signes et symptômes. La durée et la nature de l’exposition à la violence dans le couple ont été analysées. Près de 8 parents victimes sur 10 signalent des antécédents de violence physique dans le couple ; la moitié des enfants y avaient déjà été exposés, très souvent dès la naissance, et parmi eux, les deux tiers depuis plus de deux ans. Les difficultés psychiques des parents sont rapportées chez un tiers d’entre eux. Ce sont principalement des baisses de l’humeur et des consommations de substances problématiques. Dans un tiers des cas, le parent victime rapporte des interventions ou des mesures déjà mises en place par le passé. Les professionnel-le-s de l’enfance sont relativement peu au courant des violences dans le couple.
Discussion
Selon nos analyses, les souffrances dans notre population d’enfants exposés à la violence dans le couple parental prennent la forme d’une symptomatologie post-traumatique non spécifique avec des variations en fonction de l’âge. L’exposition des enfants à cette violence paraît peu visible parmi les professionnel-le-s de l’enfance. Souvent, un cumul de vulnérabilités s’ajoute aux violences dans le couple et soumet les familles à des stress d’autant plus importants. La limite principale de notre étude est l’écoute indirecte des enfants. Bien que de nombreux moyens soient déployés afin de mettre fin aux violences dans le couple, il apparaît necessaire de sensibiliser parents et professionnel-le-s au fait que les violences dans le couple retentissent sur le bien-être des enfants.
Create date
04/05/2021 9:45
Last modification date
07/05/2021 7:08
Usage data