Traitement de la schistosomiase à S. mansoni : quelle alternative au praziquantel ?

Details

Ressource 1Download: BIB_036A5132E392.P001.pdf (431.22 [Ko])
State: Public
Version: Final published version
Serval ID
serval:BIB_036A5132E392
Type
Article: article from journal or magazin.
Collection
Publications
Institution
Title
Traitement de la schistosomiase à S. mansoni : quelle alternative au praziquantel ?
Journal
Revue Médicale Suisse
Author(s)
Althaus F., Mezger N., Peytremann-Bridevaux I.
ISSN
1660-9379
Publication state
Published
Issued date
12/2013
Peer-reviewed
Oui
Volume
9
Number
411
Pages
2401
Language
french
Abstract
Les schistosomiases sont des maladies parasitaires causées par des helminthes du genre Schistosoma (S.) qui touchent 200 millions de personnes dans le monde, mais restent rares chez le voyageur. Contrairement à S. heamatobium, agent de la bilharziose urinaire, S. mansoni, présent en Afrique subsaharienne, en Egypte ainsi qu'aux Antilles, au Surinam et dans le nordest du Brésil, est responsable des formes hépato-intestinales de la maladie. Les larves, vivant en eaux douces contaminées par des selles infectées, peuvent pénétrer la peau des baigneurs sans que l'individu ne s'en rende compte. Les parasites adultes s'établissent dans le système veineux digestif où ils se reproduisent et excrètent des oeufs qui migreront dans la lumière intestinale. Cette revue systématique évalue les effets des médicaments antibilharziens, utilisés seuls ou en association, pour traiter l'infection à S. mansoni.
Create date
29/01/2015 15:38
Last modification date
20/08/2019 12:25
Usage data